EPID - coordonnées

Partager

Lycée Vauban Dunkerque
Scolinfo logo

Accès à ProNote
pronote logo
infos + guides

Archives du blog

icone plaquette EPID La Revue EPID/VAUBAN
- Télécharger
- Consulter en ligne

projet-educatif-epid-auban Projet Éducatif et Pédagogique groupe EPID/VAUBAN
- Télécharger
- Consulter en ligne

Envie de nous contacter ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Facebook
Twitter
Youtube

Infirmerie

L'infirmière

 

L'infirmerie : Prévention, Santé, Environnement

Qui est l'infirmière du groupe EPID-VAUBAN ?

Nathalie Wiech, l’infirmière

Je  peux la trouver tous les jours de 8h à 17h.
(sauf le mercredi)
   

  

C’est elle qui me soigne en cas de malaise, en cas d’accident de sport, de travail. C'est elle qui me renvoie chez moi quand mon état de santé le justifie.


C’est elle à qui je peux parler quand je rencontre des difficultés, car elle est soumise au secret médical, et elle est capable de m’aider à trouver des solutions à mes problèmes.


C’est aussi elle, que mes parents peuvent rencontrer quand je suis porteur d'un handicap et que j’ai besoin d’aménagements pour ma vie lycéenne ou pour mes examens.


Et c’est aussi elle, qui organise la prévention santé  dans le lycée. Elle est avec moi, porteuse de projet, quand je souhaite m’investir.

 


Inventaire des actions de santé

Devenir un adulte responsable.

Responsable de sa vie familiale, professionnelle

Responsable de sa santé.

Responsable devant ses pairs.

Voilà ce que chacun de nos élèves tente de réaliser, et notre rôle à nous, adultes, est de les aider à y parvenir.

C’est pourquoi, l’infirmière a elle aussi sa place : Aider le jeune à «grandir» en santé, et devenir autonome, maître de son jeu. Ceci, par un soutien quotidien.

Dans cette optique, nous avons crée un C.E.S.C :

Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté.

Cette instance a pour mission de veiller au bien être des élèves, de contribuer à leur réussite en développant une dynamique d’éducation à la santé globale, par le biais de la mise en commun des compétences de chacun (élèves, adultes, intervenants extérieurs à l’établissement), ainsi que la mise en valeur de l’esprit citoyen.

C’est ainsi qu’un certain nombre d’actions et projets ont pu voir le jour :

  • Travail sur hygiène de vie avec les élèves de 3ème. 
  • Une pièce de théâtre suivie d'un débat sur le thème des dépendances, proposée aux élèves et aux parents
  • EPICéA : formation d'une équipe de volontaires sur la thématique des dépendances afin d'être capable de repérer les conduites additives et savoir les orienter vers les structures spécialisées.
  • Carnaval et sécurité routière : venue dans l'établissement, pendant 2 jours de la voiture tonneau de l'ADASSAR, ainsi que de la police de la route, afin de mettre en garde, les élèves de terminale, devant les dangers de la route.
  • Chaque année les élèves de premières rencontrent différents intervenants (police, représentants de bande du carnaval, Macif, EPICéA, SPS) pour parler avec eux de la Fête. Comment, moi, jeune, je fais la fête ? Dois-je, comme certains l'affirment, être "défoncé", "déchiré" pour faire la fête ?
  • « savoir dire non, pour garder son ouie » en partenariat avec les 4 écluses et la maison de l’environnement de Dunkerque ou comment veiller à l’utilisation des appareils de musique amplifiée. 
  • Concert pédagogique, exposition, rencontre avec les professionnels du son et de son utilisation, pour garder longtemps des oreilles performantes.
  • Afin de promouvoir une alimentation saine et équilibrée auprès des jeunes, des jeux concours, des dégustations gratuites sont organisées au restaurant scolaire, pendant la semaine du goût, mais aussi différentes manifestations lors de la semaine de la Fraich'Attitude (le lycée étant partenaire APRIFEL et homologué par le PNNS).
  • Le thème de la sexualité est abordé avec les élèves de premières lors d'une rencontre-échange avec une conseillère conjugale du centre de planification de Rosendael, qui répond, avec l’infirmière à toutes les questions que se posent nos jeunes sur la relation à l'autre, l'amour, la sexualité. 
  • Le Respect de soi, de l'autre, de notre environnement, vaste thématique que chacun de nous travaille chaque jour, dans les parcours de notre quotidien.
  • la Dictée ELA, Association ELA, parrainée par Zinedine Zidane organise une semaine d’actions citoyennes afin de sensibiliser les jeunes à cette maladie, la leucodystrophie.
  • En 2015 à l’EPID, c’est un joueur du BCM Gravelines (basket), Jean Fred Morency, qui est venu lire cette dictée à vos jeunes et partager ensuite avec eux son amour du sport.


Enfin, l’infirmière de l’établissement propose, de part sa formation en sophrologie (Nathalie Wiech, titulaire d’un DU de sophrologie de la faculté de Lille II),  une aide individuelle ou collectivité, à ceux qui le souhaite, pour apprendre à se relaxer, à gérer le stress, se préparer aux examens, pour développer la confiance en soi…

  


La sophrologie est une application de la relaxation dans un but pédagogique, prophylactique, et/ou thérapeutique. Il s’agit d’une méthode simple, douce et facile à pratiquer.Elle est basée sur la relaxation profonde, la respiration, l’imagerie mentale, la pensée positive.Elle s’adresse à toutes  les personnes souhaitant disposer d’outils anti-stress afin de préserver leur santé.Elle apporte ou aide à rétablir un équilibre physique et psychique durable.

Son rôle :
La pratique de la sophrologie va rétablir une juste et harmonieuse collaboration entre conscient et inconscient.

Pour mieux comprendre :
Notre corps et notre esprit sont étroitement liés, si notre mental est en souffrance, cela peut entraîner des répercussions d’ordre physique et notre corps manifeste alors des signes d’alerte. C’est pourquoi la sophrologie est très utile pour se protéger des stress et des situations qui se trouvent à l’origine des maladies dites psychosomatiques.

«Somatiser» signifie «exprimer par le corps».

Elle trouve son efficacité dans le fait qu’elle s’attaque à la cause de la maladie.

Le sophrologue n’a pas la prétention de guérir, mais il propose une technique qui met en avant les capacités de chacun à être l’acteur de sa propre prise en charge, à développer des ressources adaptées aux situations auxquelles il peut être confronté.

Les outils mis à disposition privilégient la recherche d’une évolution et l’accès à l’autonomie.

En ce sens, il ne faut pas confondre la sophrologie et l’hypnose.La sophrologie est une technique permissive ou rien n’est imposée.La technique est préalablement expliquée à la personne qui garde son libre arbitre. Il s’agit d’un travail de collaboration d’après un accord établi entre les deux parties et après avoir débattu ensemble sur les moyens à employer, lors d’un entretien détaillé.

La Technique :
Le sophrologue ne diagnostique pas, ne manipule pas, n’utilise pas de médicaments, mais par le ton de sa voix, dont l’intonation est douce, et le choix d’un vocabulaire  soigneusement adapté, il  provoque la détente physique et psychique (relâchement musculaire et lâcher prise mental). Ainsi la personne entre dans un état de relaxation profonde (zone située entre la veille et le sommeil) où l’imagination devient un outil fondamental et permet la visualisation de scénarios positifs destinés à transformer des comportements négatifs, jugés inadéquats par la personne, en comportements positifs. 

L’objectif est de vivre sereinement des situations généralement déconcertantes, perturbatrices et anxiogènes ou de résoudre une problématique ponctuelle.La visualisation donne les moyens de se représenter un projet de manière positive, avec confiance, afin de préparer sa réalisation et sa concrétisation. 

La séance se termine par un dialogue sur le ressenti de la séance.

Les Applications :
La sophrologie concerne tout ce qui s’apparente à la nervosité et permet le rétablissement d’un bon équilibre durable.

Par exemple : 

  • Gestion du stress et des émotions
  • Timidité
  • Confiance en soi
  • Spasmophilie
  • Phobies
  • Fatigue
  • Anxiété
  • Dépression
  • Insomnies
  • Douleurs
  • Maux de tête
  • Asthme
  • Troubles digestifs liés au stress
  • Troubles alimentaires
  • Affections dermatologiques liées au stress
  • Sevrage tabagique
  • Préparation à l’accouchement
  • Intervention chirurgicales et convalescence
  • Préparation à la visite chez le dentiste
  • Aux épreuves sportives
  • Au permis de conduire

 


Le CECS - en chiffre

  • C’est plus de 1700 élèves / an concernés par les actions.
  • C’est plus de 100 personnes (enseignants, personnels, parents d’élèves, élèves du CVL, associations extérieures) qui se mobilisent chaque année pour veiller à la réflexion sur les différents thèmes 
  • C’est un partenariat établi avec Auchan grand-synthe depuis 2008 pour la semaine «Fraich’Attitude»

Télécharger les actions du CESC
(
Consommation à Risques, Alimentation, Sexualité & Vie Affective et la citoyenneté)